Agence d'aide à la recherche d'emploi

''Devenez maître de votre plan de carrière en restant toujours à l'affût des nouvelles opportunités d'emploi de notre époque!''

Non classé

À quoi reconnaît-on un bon recruteur?

On ne le répétera jamais assez : on ne s’improvise pas recruteur de cadres. C’est un champ de pratique régi par des règles et même par un code de conduite. Comment évaluer adéquatement le consultant à qui on va confier un mandat de recrutement?

La première chose à remarquer chez un bon recruteur, c’est sa passion. Passion pour les gens, pour les entrepreneurs, pour sa profession. Un recruteur passionné par l’entreprise et son mandat sera inévitablement un bon ambassadeur et sera en mesure de communiquer cet engagement.La première chose à remarquer chez un bon recruteur, c’est sa passion. Passion pour les gens, pour les entrepreneurs, pour sa profession. Un recruteur passionné par l’entreprise et son mandat sera inévitablement un bon ambassadeur et sera en mesure de communiquer cet engagement.

Un bon recruteur se reconnaît également à sa capacité à bien comprendre le modèle d’affaires de son client. Pour ce faire, il s’intéressera à la culture organisationnelle, à l’équipe de gestionnaires, aux enjeux de l’entreprise. Il passera donc du temps avec son client pour procéder à la collecte d’informations, dans le but de préparer sa stratégie de recherche. Chaque entreprise œuvre dans une industrie qui lui est propre et le recruteur doit comprendre les subtilités et nuances qui régissent son environnement d’affaires.

Définir une stratégie de recrutement exige aussi la compréhension de ce que l’on appelle la marque employeur. Quelle est la réputation du client? Se classe-t-il parmi les meilleurs employeurs québécois ou canadiens? Offre-t-il un programme de conciliation travail/famille ou une flexibilité d’horaire? Est-il un bon citoyen? Un bon recruteur comprendra l’importance de présenter ce type d’information aux candidats.

La stratégie d’un bon recruteur est unique à chacun de ses mandats. Il identifiera des candidats passifs, c’est-à-dire qui ne sont pas à la recherche d’un emploi, et les contactera directement. Cette première prise de contact est cruciale : un bon recruteur présentera sommairement le poste et vérifiera l’intérêt du candidat potentiel afin de planifier une rencontre.

 

Pour découvrir le reste de l’article:

https://ordrecrha.org/ressources/dotation/2014/05/a-quoi-reconnait-on-un-bon-recruteur

Comments are Closed

Theme by Anders Norén