Agence d'aide à la recherche d'emploi

''Devenez maître de votre plan de carrière en restant toujours à l'affût des nouvelles opportunités d'emploi de notre époque!''

Recrutement, Recruteur

Et si vous réfléchissiez comme des recruteurs ?

Sophie Girardeau

 | 

Il est utile de chercher à comprendre comment réfléchit quelqu’un, on en tire de quoi apporter des réponses qui correspondent à ses propres attentes et besoins comme à ceux de son interlocuteur. En matière de recrutement, la réponse finale est « oui/non ce poste (n’)est (pas) pour moi ». Mais comment réfléchissent les recruteurs ? Les réponses de trois d’entre eux.

 

« Ils ne réfléchissent pas tous », ironise, hélas à raison, un des recruteurs interrogés. Laissons-les, ceux-là, et occupons-nous de ceux dont la réflexion a pour but de faire coïncider les attentes et besoins d’une entreprise et ceux d’un candidat.

« Je ne clone pas, je pense dans le cadre et hors du cadre »

Thierry Andrieux, fondateur d’Humanessence, réfléchit comme – osons l’image, elle est de lui – « un saumon qui remonte le courant ». Aller à contre-courant est une lutte, notamment contre les stéréotypes et le clonage : « Dans 90% des cas, mes clients me demandent, encore plus qu’avant, de faire du copier-coller de leur annonce. J’intègre le cadre du profil de poste dans ma réflexion mais je ne clone pas, je regarde aussi hors de ce cadre en m’intéressant aux profils atypiques », explique-t-il.

Cela l’amène à faire la différence dans les critères attendus entre l’obligatoire et le souhaitable et doit vous inciter, candidat, à faire de même lorsque vous lisez une annonce. L’anglais est mentionné ? Ce n’est pas une option mais un prérequis pour obtenir le poste. « Les langues étrangères sont incontournables dans un contexte mondialisé ; il n’y a pas aujourd’hui de fonction support qui ne soit pas transverse, fonctionnellement et géographiquement parlant, on ne demande jamais l’anglais pour rien », précise-t-il.

Tâchez-vous aussi, autant que possible, de déceler ce qui dans l’offre d’emploi n’est pas négociable et à vous autoriser le hors cadre sur des critères secondaires. L’exercice peut être ardu mais la bonne connaissance d’un métier et d’un environnement sont des clefs de lecture, de plus, l’entraînement le rend plus facile à la longue.

 

Pour lire la suite:

https://www.monster.fr/conseil-carriere/article/et-si-vous-reflechissiez-comme-des-recruteurs

Comments are Closed

Theme by Anders Norén