Agence d'aide à la recherche d'emploi

''Devenez maître de votre plan de carrière en restant toujours à l'affût des nouvelles opportunités d'emploi de notre époque!''

Astuces, chercheur d'emploi, Numérotés

Les 7 astuces du chercheur d’emploi malin…

Pour que votre candidature ne soit pas noyée dans la masse, il existe quelques techniques simples pour se démarquer à chaque étape du processus de recrutement. Cibler ses recherches, envoyer un CV « allégé », le truffer de mots-clés pertinents, relancer le recruteur… découvrez les 7 astuces que tout chercheur d’emploi doit connaître.

1. Postuler moins, mais postuler mieux

Certains candidats à l’emploi confondent parfois l’envoi de CV avec du spam. Inonder les recruteurs de candidatures inadaptées est un leurre. On a l’impression d’être efficace alors que c’est de la perte de temps pour tout le monde. La tentation est grande d’envoyer son CV dans toutes les directions. La recherche d’emploi sur Internet a en effet des avantages : plus besoin d’imprimer des CV, d’écrire à la main sa lettre de motivation, de mettre le tout dans une enveloppe et de la poster en espérant qu’elle arrive entre de bonnes mains. Aujourd’hui en effet, tout se passe par mail ou par des formulaires. On estime ainsi qu’un chercheur d’emploi bien entraîné peut postuler à 600 emplois différents en une semaine.

Mais le bombardement massif n’est pas la solution la plus efficace. C’est ce qui lasse le plus les chargés de recrutement : recevoir des CV qui ne correspondent à aucun métier de l’entreprise, à aucun poste à pourvoir. La conséquence est souvent la même : aucune réponse.

Mieux vaut choisir, la bonne entreprise, la bonne offre d’emploi et s’appliquer, plutôt que d’envoyer la même candidature standardisée à tous les recruteurs de France, de Navarre et d’ailleurs. Comme dans d’autres domaines c’est la qualité qui compte plus que la quantité.

2. Envoyer un CV pas trop lourd

Dans le cadre d’une candidature par Internet qui est désormais la règle, il faut privilégier les formats de fichier les plus répandus et les plus facilement lisibles par tous : Word, pdf voire rtf. Votre CV doit être le plus léger possible : pas d’image (pas de photo donc), pas de couleurs, pas de cadres qui perturbent la lecture de votre CV par les logiciels de tri de candidatures.

Les fichiers image (type .jpg, .eps, .gif) sont à proscrire sauf si vous êtes graphiste et que vous avez réalisé un CV » créatif « . Mais dans ce cas précis, n’oubliez pas de le compresser au maximum et de joindre un CV au format plus classique.

Le nom de votre fichier doit aussi permettre au recruteur de gagner du temps dans son classement. Plutôt que de joindre un fichier intitulé CV2013_OK_version2.doc, optez pour un nom de fichier du type CV-Nom-Prenom.doc.

3. Travailler les mots-clés de votre CV

Si vous déposez votre CV dans une CVthèque ou que vous remplissez un formulaire sur le site carrière d’une entreprise, votre profil va alimenter une base de données. Votre CV sera en bonne compagnie avec parfois des centaines de milliers d’autres candidats. Les recruteurs qui vont aller piocher dans cette bibliothèque de CV vont faire des recherches précises en tapant des mots-clés correspondant aux compétences dont ils ont besoin : des noms de logiciels ou technologies maîtrisés, des notions de langues, des éléments concrets liés à des métiers (prospection, fidélisation par exemple pour les commerciaux) et des intitulés de postes couramment utilisés. Si vous voulez qu’ils vous trouvent, votre CV devra donc comporter impérativement tous les mots-clés spécifiques à votre fonction ou profession.

Suivre le lien pour découvrir les 4 autres astuces du chercheur d’emploi malin!

https://www.blog-emploi.com/les-7-astuces-du-chercheur-demploi-malin/

Leave a Reply

Theme by Anders Norén